Tous les producteurs fermiers de farine ont été largement sollicités pendant le confinement dû au Coronavirus. Mais pour quoi tant de manque dans les magasins habituels ? Le journal Ouest France a avancé quelques indications qu’il m’a semblé intéressant de partager.

  • La demande de farine des consommateurs a explosé depuis le début du confinement, entre stocks de précaution et nombre de repas multiplié.
  • La farine elle-même ne manque pas, la demande des professionnels ayant même diminué (fermeture des restaurants, baisse de chiffre des boulangeries).
  • Ce qui pose problème, c’est le conditionnement de la farine en sachets d’un kilo. Il y a peu d’usines sur le territoire français, et près de la moitié des sachets sont importés.
  • Enfin, la grande distribution achète surtout de la farine importée, moins chère, mais dont l’approvisionnement est perturbé par la crise sanitaire.

Voici donc une autre bonne raison de relocaliser nos approvisionnements !

0