Huile de Colza BIO – 100 cl

Ce conditionnement est le plus prisé : la bouteille carrée tient bien dans votre frigo pour une meilleure conservation et une bonne prie en main. Vous utiliserez cette huile riche en acides gras essentiels (omega 6 et omega 3) pour l’assaisonnement de toutes vos crudités ou légumes cuits à la vapeur.

Prix : 8.10 €/l

8.10 TTC

16 en stock

Qualité nutritionnelle : dans la graine ET dans l'huile !

L'huile de colza est très prisée pour ses qualités nutritionnelles. Oui, mais comment s'assurer que ces qualités sont bien présentes dans l'huile que vous consommez ? À la Ferme des Bouviers, toutes les conditions sont mises en œuvre pour vous assurer du résultat...et on le prouve ! "Vous ne viendrez plus chez nous par hasard".
Tout d'abord, les graines doivent être :
  • récoltées à maturité
  • bien nettoyées des impuretés diverses et autres déchets de récolte
  • maintenues au sec et à température ambiante
dans le but d'être bien conservées. Au besoin, elles sont ventilées pour éviter la surchauffe (près de la récolte) ou le développement d'insectes indésirables pendant le reste de la saison. Car nous triturons les graines tout au long de l'année, au fur et à mesure de la demande : la date d'utilisation optimale des huiles s'apprécie au moment de la trituration ; même l'été suivant la récolte, puisque la conservation est bonne, la qualité de l'huile sera préservée.

Nous pratiquons la technique de la première pression à froid :

Comment est fabriquée l'huile raffinée ?

  • Dans une presse à vis sans fin, les graines sont pressées sans aucune intervention de solvant ou de produit chimique (contrairement aux huiles raffinées).
  • Les acides gras de l'huile de première pression "à froid" ne sont pas modifiés par des températures élevées. A la ferme des Bouviers, on arrête la trituration dès que l'huile extraite atteint 50° C. Donc on triture rarement en été.
  • Notre presse travaille très lentement : 3 kg de graines à l'heure environ, et son niveau d'extraction est faible. Le rendement est largement inférieur à celui du raffinage : environ 1 litre d'huile est obtenu pour 3 kg de graines pressées (données valables pour le colza). Soit environ un rendement de 30%.
L’extraction s’opère par solvants (acide sulfurique, lessive de soude...) et variations de températures élevées (jusqu'à 200°C) pour obtenir une extraction maximale : cela permet d’obtenir une huile « standardisée » dont les acides gras sont modifiés. Le rendement avoisine les 97% : rentabilité au top !Cette technique aboutit à une huile stable dans le temps, facile à conserver, peu colorée, avec très peu d’arômes...et de qualités nutritionnelles puisque les acides gras sont lavés, modifiés, chauffés. Bien d'autres informations dans le blog de L'ODAÏTÈS où les huiles raffinées sont comparées aux huiles de première pression à froid.  

Filtration et stockage

  • La filtration est minimaliste à l'aide d'un filtre en tissu de coton : ainsi le goût exprime tous les arômes des graines.
  • L’huile est ensuite stockée puis embouteillée à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  • Au niveau des bouteilles, il est important d'utiliser du verre foncé qui va limiter l'impact de la lumière sur l'huile quand elle sera dans les rayonnages de votre magasin. Un commerçant conscient de l'importance des huiles dans l'alimentation présentera les bouteilles à 'labri de la lumière.
  • Et dans votre cuisine, l'huile de première pression à froid doit être conservée à l’abri de la lumière et au réfrigérateur jusqu’à 3 mois après ouverture.
Dans le cas des huiles raffinées :
  • les arômes ont disparu depuis longtemps
  • peu importe le stockage : à ce stade là, l'huile ne contient plus rien d'intéressant pour notre corps.
     

Une qualité nutritionnelle prouvée !

  • Les analyses permettent d'évaluer la capacité des acides gras à apporter RÉELLEMENT des nutriments intéressants pour l'organisme. Quand un acide gras est oxydé, cela veut dire qu'il est combiné avec des molécules d'oxygène ; on comprend bien que ça change la nature même de la molécule et donc son métabolisme.
  • Les analyses d'huile évaluent l'indice de peroxyde qui doit correspondre à certaines normes pour confirmer l'utilité de consommer l'huile de colza. C'est pourquoi une huile raffinée contient peut-être des omega 3, mais tellement abîmés que l'intérêt nutritionnel a disparu.
  • Il faut retenir que l’huile de colza est l’une des rares huiles végétales qui contienne les trois acides gras : oméga 3, oméga 6 et oméga 9 avec des proportions relatives tout à fait en accord avec les besoins de notre organisme.
Nos dernières analyses : HV_Colza_vierge_bio_2019_La ferme des Bouviers_V270_A.
Pour profiter de ses vertus, il est impératif de la consommer crue. 2 cuillères à soupe par jour couvrent les besoins journaliers d’un adulte.
 
Huile vierge de cameline BIO - bouteille de 25 cl - La Ferme des Bouviers Huile cuillère - Valentine CHAPUIS - a Ferme des Bouviers Colza Abeille BIO - La Ferme des Bouviers
Huile vierge de cameline BIO - 25 cl
La trituration des oléagineux
Huile vierge de Colza BIO - 5 litres
Pour avoir plus d'informations sur cette huile : quelle est cette la plante et comment est-elle cultivée dans notre ferme ? ou bien des données sur le goût et l'utilisation en cuisine.

Informations complémentaires

Poids 1.25 kg
Producteur

La Ferme des Bouviers – PARISOT (81)

Origine graines

Pyrénées-Atlantiques (64)

Particularité expédition

Bouteilles métalliques pour limiter la casse pendant le transport

Valeurs nutritionnelles pour 100g

Colza – Résultats analyses Colza récolte 2018 – Teneur en acide oléique – oméga 9 : 55,01 % – Teneur en acide linoléique – oméga 6 : 21,32 % – Teneur en acide alpha-linolénique – oméga 3 : 10,82 %

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile de Colza BIO – 100 cl”
0